fbpx
Image qui illustre l’article de blog : bain dérivatif fièvre

Bain dérivatif fièvre : tout ce que vous devez savoir.

La fièvre est un symptôme courant en cas d’infection ou de maladie.

Bien qu’elle ne soit pas dangereuse par elle-même, elle peut causer un inconfort considérable et affecter notre bien-être général.

Parmi les nombreuses méthodes utilisées pour lutter contre la fièvre, le bain dérivatif reste une pratique naturelle et efficace.

Dans cette article, apprenez-en plus sur cette technique, comment l’utiliser et pourquoi elle pourrait être bénéfique pour vous.

Lien rémunéré par AMAZON

1) Qu’est-ce que le bain dérivatif ?

En termes simples, le bain dérivatif est une méthode qui utilise le froid pour stimuler et améliorer la circulation sanguine.

L’objectif principal de cette technique est de refroidir le corps et ainsi d’aider à réduire la température corporelle.

Cela aide notamment à soulager la fièvre et à diminuer les sensations de chaleur.

De plus, le bain dérivatif a également des effets positifs sur plusieurs systèmes du corps :

il améliore non seulement la circulation sanguine mais aussi la digestion,

le sommeil et même la concentration.

Le bain dérivatif est donc perçu comme une méthode globale qui favorise un meilleur équilibre de la santé.

Le kit Yokool jour et nuit idéal pour pratiquer votre bain dérivatif sans interruption

VOIR LE PRIX MAINTENANT

Lien rémunéré par Amazon

2) Le principe du bain dérivatif.

Il existe plusieurs façons de pratiquer le bain dérivatif, mais elles reposent toutes sur le même principe de base : exposer certaines parties du corps au froid pour activer la circulation et refroidir l’organisme.

Les techniques les plus courantes impliquent :

  • Un bain de siégé.
  • l’utilisation de poche de froid de type Yokool.

3) Comment utiliser le bain dérivatif pour réduire la fièvre (méthode archaïque)?

Pour soulager la sensation de chaleur liée à la fièvre, il est essentiel de suivre quelques étapes clés pour tirer le meilleur parti de cette méthode. Voici comment procéder :

  1. Préparez une bassine d’eau froide et munissez-vous d’une éponge ou d’un gant de toilette.
  2. Sans retirer tous vos vêtements, asseyez-vous confortablement sur un siège ou un tabouret.
  3. Humidifiez l’éponge ou le gant de toilette avec de l’eau froide puis essorez-le légèrement pour qu’il ne goutte pas.
  4. Appliquez ensuite l’éponge ou le gant de toilette humide sur le périnée.
  5. Réalisez des mouvements réguliers et doux pendant plusieurs minutes, en prenant soin de renouveler régulièrement l’eau de l’éponge ou du gant de toilette.
  6. Enfin, séchez délicatement la zone avec une serviette propre.

Il est recommandé de pratiquer cette méthode plusieurs fois par jour pour maintenir une température corporelle stable et soulager efficacement la fièvre.

4) La méthode moderne avec les poches de froid.

  1. Placez vos poches dans le congélateur.
  2. Une fois bien congelée placez la poche dans une housse de protection.
  3. Placez la poche dans vos sous vêtements de la même manier que vous placez une serviette hygiénique comme pour les règles ( la méthode est la même pour les hommes).
  4. Une fois que la poche a perdu de sa fraicheur, remplacez-la par une nouvelle.

5) Bénéfices potentiels du bain dérivatif

Outre le soulagement de la fièvre, la pratique régulière du bain dérivatif présente également d’autres avantages pour la santé :

  • Amélioration de la circulation sanguine : l’exposition au froid stimule les vaisseaux sanguins, favorisant ainsi une meilleure circulation dans l’ensemble du corps.
  • Diminution des douleurs musculaires : le refroidissement des tissus peut aider à diminuer l’inflammation et donc réduire les sensations douloureuses associées.
  • Renforcement du système immunitaire : le contact avec le froid « booste » nos défenses naturelles, aidant notre organisme à mieux résister aux infections et maladies diverses.
  • Amélioration de la qualité du sommeil : grâce à la détente procurée et à la stimulation de la production de mélatonine (hormone du sommeil), un bain dérivatif pris le soir peut favoriser un endormissement plus rapide et un sommeil plus réparateur.

6) Qui devrait réaliser un bain dérivatif ?

Le bain dérivatif est une technique accessible à la majorité des personnes, sans contre-indications particulières.

Cependant, il peut être déconseillé aux personnes souffrant de certaines pathologies (telles que les problèmes cardiovasculaires graves), ainsi qu’aux femmes enceintes ou allaitantes.

En cas de doute, il est recommandé de consulter un professionnel de santé qui pourra vous orienter vers la meilleure manière d’utiliser cette pratique.

Précautions et conseils

Afin de garantir l’efficacité et la sécurité du bain dérivatif, voici quelques précautions et conseils à prendre en compte :

  • Commencez progressivement : si vous n’avez jamais utilisé de méthodes impliquant l’eau froide, ne vous précipitez pas. Débutez avec des températures moins froides et augmentez progressivement l’intensité du froid.
  • Adaptez la durée : les séances de bain dérivatif doivent durer en moyenne entre 10 et 20 minutes. Il est toutefois essentiel d’adapter la durée en fonction de votre ressenti et de votre tolérance au froid.
  • Évitez les repas trop copieux avant la séance : afin de favoriser une bonne digestion, il est préférable de ne pas réaliser le bain dérivatif immédiatement après un repas important.
  • Restez à l’écoute de votre corps : si des sensations désagréables apparaissent pendant ou après la séance, arrêtez-vous et consultez un professionnel de santé si nécessaire.

En définitive, le bain dérivatif est une méthode naturelle et efficace pour combattre la fièvre et favoriser une meilleure circulation sanguine.

En suivant les étapes décrites ci-dessus et en respectant quelques précautions, cette pratique peut vous aider à soulager votre inconfort lié à la fièvre, tout en améliorant votre bien-être général.

Pack Yokool complet jour et nuit

3 Poches + 3 housses + 1 Yokool Nuit + housse. Idéal pour pratiquer le Bain Dérivatif sans interruption.

Pack Yokool 2 poches de gel + 1 housse‌

Profitez de deux poches de bain dérivatif et d’une housse de protection pour débuter le bain dérivatif.

Pack Yokool 1 poche de gel Nuit + 1 Housse

Si vous envisagez de pratiquer le bain dérivatif la nuit, optez pour cette poche spécialement conçue.

Pack Yokool 1 poche de Gel + 1 housse‌

Tester le Bain Dérivatif avec cette poche et cette housse, idéal pour commencer votre soin.

Pack Yokool 1 poche de gel YOKOOL Ucansit

Cette poche de gel YOKOOL UcanSit se pose sur un siège et permet de s’asseoir dessus, tout habillé.

Le livre « Le Bain dérivatif » de France Guillain 

Pour aller plus loin dans la pratique du Bain Dérivatif l’idéal est de commencer par lire le livre de France Guillain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut