fbpx
Image qui illustre l'article de blog du site réussir mon bain dérivatif : Le bain dérivatif pendant les règles, comment faire

Le bain dérivatif pendant les règles : toute la vérité.

Alors, le bain dérivatif pendant les règles, possible ou pas possible ?

Il y a-t-il des contre-indications, cela influe-t-il sur le cycle, cela pose-t-il un problème d’hygiène…

Si toutes ces questions vous passent par la tête, alors j’ai une excellente nouvelle pour vous !

Oui, vous pouvez pratiquer le Bain Dérivatif pendant vos règles ! 

Et donc, dans cet article nous allons vous expliquer tout ce dont vous avez besoin de savoir pour continuer votre pratique pendant la période menstruelle.

  • Comment faire exactement ?
  • Pourquoi continuer à le faire ?
  • Quels sont les éventuels problèmes.
  • De quoi avez-vous besoin comme matériel ? 
  • Quelle technique privilégiée.

À la fin de votre lecture, vous serez une experte dans la pratique du bain dérivatif pendant les règles et vous allez même pouvoir coacher vos copines ! 

C’est trop la classe non !

Maintenant, si le programme vous convient, on commence tout de suite.

Lien rémunéré par AMAZON

1) Bain dérivatif pendant les règles, comment faire ?

Et bien, sachez que la méthode ne change absolument pas.

Le bain dérivatif, comme décrite dans l’ouvrage “LE BAIN DÉRIVATIF ou D-Coolinway, 100 ans après Louis Kuhne” de France Guillain, est une méthode qui peut être intégrée durant les menstruations, peu importe le type de protection utilisée, qu’il s’agisse de serviettes hygiéniques, de tampons, ou de coupes menstruelles

a) Les réactions sont variées selon les femmes.

La réaction à cette pratique peut varier considérablement d’une femme à l’autre.

Et voici pourquoi !

Pour certaines, le bain dérivatif durant les menstruations peut s’avérer une expérience sans gêne ni inconfort. 

En revanche, pour d’autres, cette méthode peut accentuer le sentiment de malaise déjà présent chaque mois.

b) L’impact sur le confort et le cycle menstruel.

La période menstruelle, souvent marquée par des crampes, des douleurs pelviennes, ou des maux de ventre, peut rendre certaines pratiques moins confortables. 

L’ajout d’une poche de froid, peut, pour certaines femmes, intensifier le sentiment d’inconfort. 

Notez aussi que cette pratique ne devrait pas perturber le cycle menstruel normal. 

Chaque femme devrait évaluer son propre niveau de confort et d’aise avant d’adopter cette méthode durant ses règles.

Comprendre les réactions individuelles au bain dérivatif durant les menstruations est essentiel. 

Alors que certaines femmes y trouvent un apaisement des symptômes menstruels, d’autres peuvent trouver ça désagréable. 

Il est important d’évaluer son propre niveau de confort avant d’adopter cette pratique pendant les règles

Examinons maintenant les conseils et les avantages de cette méthode.

Le kit Yokool jour et nuit idéal pour pratiquer votre bain dérivatif sans interruption

VOIR LE PRIX MAINTENANT

Lien rémunéré par Amazon

2) Pratique du bain dérivatif durant les menstruations : conseils et bienfaits.

a) La pertinence du bain dérivatif en période menstruelle.

La pratique du bain dérivatif pendant les menstruations peut être maintenue si elle ne cause aucun inconfort. 

Certaines femmes témoignent d’une amélioration significative dans la gestion des douleurs menstruelles grâce à cette méthode. 

Le choix de poursuivre ou non cette pratique doit se baser sur les sensations personnelles et le niveau de confort ressenti.

b) La régularisation du cycle menstruel.

Selon France Guillain, une utilisation régulière du bain dérivatif pourrait contribuer à la régularisation du cycle menstruel, favorisant une durée plus prévisible et gérable. 

Cela pourrait être bénéfique pour les femmes expérimentant des cycles irréguliers ou des menstruations prolongées.

c) Recommandations complémentaires pour soulager les maux menstruels.

1) L’utilisation de cataplasmes d’argile.

Pour celles qui ne trouvent pas de soulagement avec le bain dérivatif seul, un complément thérapeutique est suggéré. 

Il consiste en une série de 21 jours d’application de cataplasmes d’argile sur le bas-ventre

Cette méthode pourrait aider à atténuer les règles douloureuses et inconforts associés aux menstruations.

2) Le Miam Ô Fruits : un complément alimentaire.

En plus du bain dérivatif et des cataplasmes d’argile, la consommation quotidienne du « miam Ô fruits », un ensemble d’aliments sélectionnés pour leurs bienfaits, est recommandée. 

Cette habitude alimentaire pourrait avoir un effet positif sur le bien-être général.

d) Comprendre la continence des règles.

La continence des règles, c’est-à-dire la capacité à contrôler l’écoulement menstruel de manière consciente, est un phénomène peu commun. 

Bien que certaines femmes puissent expérimenter une forme de régulation volontaire de leurs menstruations, il est important de souligner que ce n’est pas un processus typique.

e) La possibilité de reporter les menstruations.

Il existe des cas où certaines femmes parviennent à retarder volontairement leurs menstruations pour des raisons pratiques ou de confort personnel. 

Cependant, cette capacité n’est pas universelle et devrait être envisagée avec prudence, et toujours sous un conseil médical.

Pour approfondir la pratique du bain dérivatif durant les menstruations, explorons des conseils et astuces utiles. 

Cette méthode, associée à des cataplasmes d’argile et à une alimentation adaptée comme le « Miam Ô fruits », peut offrir un confort durant cette période. 

Chaque femme peut expérimenter et adapter ces pratiques en fonction de ses propres ressentis et besoins. 

Découvrons maintenant comment optimiser ces techniques pour soulager efficacement les symptômes menstruels.

Nous allons vous envoyer gratuitement notre ebook complet sur le bain dérivatif.

Photos du Ebook pour tout savoir sur le bain dérivatif édité par le site réussir mon bain dérivatif.
Écrivez ici votre meilleur adresse email
Le formulaire a bien été envoyé !
Une erreur s’est produite lors de l’envoi du formulaire. Veuillez vérifier à nouveau tous les champs du formulaire.

3) Pratique du bain dérivatif pendant les règles : conseils et astuces.

Il n’y a pas véritablement de problème pendant cette période, il y a simplement quelques petites habitudes supplémentaires à mettre en place. 

1) Utilisation avec des serviettes hygiéniques.

1️⃣ L’application avec serviette hygiénique : durant les menstruations, si vous utilisez une serviette hygiénique, adaptez la pratique du bain dérivatif en collant la serviette sur la housse de protection de la poche de froid. 

Ceci assure une adhérence optimale et un confort accru.

2️⃣ Fixation de la serviette : pour une meilleure tenue, pressez fermement la serviette contre la housse. 

Si la serviette possède des ailes, repliez-les autour du sous-vêtement pour une fixation plus solide.

3️⃣ Réajustement pour le confort : après avoir mis en place la serviette et la poche de froid, remettez vos sous-vêtements et ajustez le tout pour un confort maximal.

4️⃣ Le renouvellement de la poche de froid : il est recommandé de changer la poche de bain dérivatif dès qu’elle perd de sa fraîcheur. 

5️⃣ Le point positif : la serviette hygiénique agit comme une barrière thermique, prolongeant ainsi la durée d’efficacité de la poche.

2) Utilisation avec tampons ou coupes menstruelles.

1️⃣ Simplicité d’utilisation : pour celles qui préfèrent les tampons ou les coupes menstruelles, la pratique du bain dérivatif est plus simple. 

Il n’y a pas de manipulation spéciale à prévoir.

2️⃣ Changement régulier de la poche : tout comme avec les serviettes hygiéniques, il est important de remplacer la poche de froid dès que son efficacité diminue, pour maintenir une sensation de fraîcheur constante.

3) Les points clé à retenir.

1️⃣ Adaptabilité : la pratique du bain dérivatif pendant les règles est flexible et peut être adaptée en fonction du type de protection menstruelle utilisé.

2️⃣ Confort et efficacité : en suivant ces conseils, vous pouvez assurer à la fois le confort et l’efficacité du bain dérivatif, tout en répondant aux besoins spécifiques de votre période menstruelle.

3️⃣ Hygiène et fraîcheur : le renouvellement régulier de la poche de froid est essentiel pour maintenir une hygiène appropriée et une sensation agréable de fraîcheur.

Découvrons ensuite quels éléments sont nécessaires pour une pratique réussie du bain dérivatif pendant les règles.

Le kit Yokool jour et nuit idéal pour pratiquer votre bain dérivatif sans interruption

VOIR LE PRIX MAINTENANT

Lien rémunéré par Amazon

4) Bain dérivatif pendant les règles, de quoi avez-vous besoin ?

Théoriquement, vous n’avez besoin d’aucun matériel supplémentaire.

1) Préparation des poches de froid.

Pour pratiquer le bain dérivatif durant les menstruations, il est essentiel d’avoir une bonne organisation des poches de froid. 

Assurez-vous d’en avoir suffisamment en rotation pour garantir qu’elles soient toujours bien fraîches au moment de leur utilisation. 

La fraîcheur optimale est importante pour l’efficacité de cette pratique.

2) Renouvellement régulier des poches.

Il est important de changer la poche de bain dérivatif dès qu’elle perd de sa fraîcheur. 

Cela garantit une application continue de froid, essentielle pour les bénéfices attendus de cette pratique.

3) Les meilleures poches pour bain dérivatif : les poches Yokool.

Sur ce blog, nous vous conseillons souvent d’utiliser les poches de la marque.

Les poches Yokool pour le bain dérivatif offrent une variété d’options pour améliorer votre confort menstruel

Yokool, reconnue pour sa fiabilité, propose différentes versions de poches, disponibles sur Amazon, pour un usage diurne ou nocturne, ou même en kit combiné. 

Ces poches sont conçues pour garantir une sécurité maximale lors de leur utilisation. 

Elles sont une solution pratique pour celles qui cherchent à soulager les symptômes menstruels tout en préservant leur bien-être quotidien.

Les poches Yokool, recommandées sur ce blog, offrent différentes options pour améliorer le confort menstruel

Elles sont pratiques, sécurisées et disponibles en diverses versions. 

Examinons ensuite quelle méthode utiliser pour maximiser les bienfaits du bain dérivatif pendant les règles.

Venez discuter du bain dérivatif avec Pascale notre naturopathe certifiée et experte du sujet.

Complétez simplement le formulaire ci-dessous et une réponse rapide vous sera retournée.

Votre prénom
Votre adresse e-mail
Votre message
Le formulaire a bien été envoyé !
Une erreur s’est produite lors de l’envoi du formulaire. Veuillez vérifier à nouveau tous les champs du formulaire.

5) Bain dérivatif pendant les règles, quelle méthode utiliser ?

1) Choix de la méthode moderne du bain dérivatif.

a) Avantages de la méthode moderne avec Poches de Froid.

Pendant la menstruation, l’utilisation de la méthode moderne du bain dérivatif, qui implique l’emploi de poches de froid, est fortement recommandée. 

Cette technique est non seulement plus efficace mais aussi mieux adaptée aux fluctuations hormonales qui surviennent pendant les menstruations

Elle offre une approche douce et contrôlée, essentielle pour gérer les inconforts liés aux cycles menstruels.

b) Inconvénients de la méthode archaïque.

Il est conseillé d’éviter la méthode archaïque du bain dérivatif, qui peut être jugée plus brutale, voire dangereuse et moins adaptée aux besoins spécifiques du corps durant cette période délicate. 

Cette approche traditionnelle pourrait ne pas convenir aux sensibilités hormonales et physiques rencontrées durant les menstruations.

2) Précautions et sécurité.

Privilégiez toujours la sécurité et le confort lors du choix de la méthode de bain dérivatif à utiliser pendant la période des règles

La méthode moderne, avec l’usage de poches de froid, est généralement plus sûre et offre un contrôle accru, évitant les risques potentiels associés à des pratiques plus anciennes et moins raffinées.

En choisissant la méthode moderne du bain dérivatif avec des poches de froid, vous optez pour une technique adaptée aux fluctuations hormonales

En évitant la méthode archaïque, moins raffinée et potentiellement inconfortable, la sécurité et le confort deviennent prioritaires. 

Maintenant, explorons les bénéfices des bains dérivatifs en dehors du contexte menstruel, où leur utilité s’étend à d’autres aspects de la santé féminine.

Le kit Yokool jour et nuit idéal pour pratiquer votre bain dérivatif sans interruption

VOIR LE PRIX MAINTENANT

Lien rémunéré par Amazon

6) Bénéfices des bains dérivatifs en dehors du contexte menstruel.

Les bains dérivatifs offrent de nombreux avantages en dehors du contexte menstruel. Ils sont connus pour :

  • Aider à affiner la silhouette et réguler le poids.
  • Améliorer la circulation sanguine et réduire la rétention d’eau.
  • Augmenter la vitalité.
  • Favoriser le sommeil et améliorer l’état de la peau.
  • Activer les 18 fonctions de votre corps.
  • Renforcer le système immunitaire et améliorer la santé mentale et émotionnelle.

Ces bienfaits s’étendent donc bien au-delà de la simple gestion des symptômes menstruels, englobant un large éventail d’effets positifs sur la santé et le bien-être général.

1) Quel est le moment idéal pour faire les bains dérivatifs ?

1) Éviter la proximité des repas !

1️⃣ Avant les repas : il est conseillé d’effectuer le bain dérivatif environ une demi-heure avant de manger. 

Cette pratique peut avoir un effet coupe-faim, ce qui peut être bénéfique pour celles qui cherchent à réguler leur appétit.

2️⃣ Après les repas : si vous préférez pratiquer le bain dérivatif après avoir mangé, il est recommandé d’attendre au moins une heure et demie. 

Cette précaution permet d’éviter des sensations de malaise telles que des vertiges ou des nausées, car le processus de digestion nécessite de la chaleur corporelle.

2) Importance du timing dans le contexte menstruel.

Pendant les menstruations, il est particulièrement important de tenir compte de ces recommandations. 

En effet, les fluctuations hormonales et les changements corporels propres à cette période peuvent rendre le corps plus sensible aux variations de température et de confort.

2) Pourquoi mettre des glaçons dans la culotte ?

1) Principe de la thérapie par le froid au périnée.

1️⃣ L’application simple : la pratique de placer du froid sur le périnée, une zone très vascularisée du corps, s’effectue de manière simple et directe. 

Cette méthode peut impliquer l’utilisation de petits sacs de glace ou de poches de froid adaptées.

2️⃣ Soulagement des douleurs et inconforts : l’objectif principal de cette pratique n’est pas uniquement de procurer une sensation de fraîcheur pendant les périodes chaudes, mais surtout d’apaiser les douleurs et les inconforts ressentis au quotidien. 

Cela peut être particulièrement utile pour atténuer les désagréments liés au cycle menstruel, tels que les crampes, les spasmes ou les douleurs pelviennes.

2) Avantages en période menstruelle.

Pour une meilleure gestion des symptômes menstruels.

1️⃣ Le soulagement des douleurs menstruelles : pendant les cette période, l’application de froid sur le périnée peut contribuer à diminuer l’intensité des crampes menstruelles, des douleurs dans le bas-ventre et d’autres symptômes inconfortables liés au cycle.

2️⃣ L’amélioration du confort : en plus de réduire la douleur de règles, cette pratique peut également améliorer le confort général durant les règles, atténuant ainsi les effets des fluctuations hormonales et de la tension utérine.

3) Est-ce que les bains dérivatifs font maigrir ?

Association avec la perte de poids.

1️⃣ Réduction de la rétention d’eau : la pratique des bains dérivatifs pourrait être associée à un affinement de la silhouette, notamment en contribuant à la réduction de la rétention d’eau

Cette diminution peut être perçue comme une perte de poids ou une silhouette plus affinée.

2️⃣ Mouvement des fascias : l’effet des bains dérivatifs sur les fascias, les tissus conjonctifs qui entourent et soutiennent les muscles, pourrait jouer un rôle dans cet affinement. 

Le mouvement accru des fascias, induit par la pratique des bains dérivatifs, peut favoriser une meilleure circulation sanguine et lymphatique, aidant ainsi à diminuer la rétention d’eau.

Pack Yokool complet jour et nuit

3 Poches + 3 housses + 1 Yokool Nuit + housse. Idéal pour pratiquer le Bain Dérivatif sans interruption.

Pack Yokool 2 poches de gel + 1 housse‌

Profitez de deux poches de bain dérivatif et d’une housse de protection pour débuter le bain dérivatif.

Pack Yokool 1 poche de gel Nuit + 1 Housse

Si vous envisagez de pratiquer le bain dérivatif la nuit, optez pour cette poche spécialement conçue.

Pack Yokool 1 poche de Gel + 1 housse‌

Tester le Bain Dérivatif avec cette poche et cette housse, idéal pour commencer votre soin.

Pack Yokool 1 poche de gel YOKOOL Ucansit

Cette poche de gel YOKOOL UcanSit se pose sur un siège et permet de s’asseoir dessus, tout habillé.

Le livre « Le Bain dérivatif » de France Guillain 

Pour aller plus loin dans la pratique du Bain Dérivatif l’idéal est de commencer par lire le livre de France Guillain.

1 réflexion sur “Le bain dérivatif pendant les règles : toute la vérité.”

  1. Ping : Peut on faire des bains dérivatifs pendant les règles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut