fbpx
Image qui illustre l’article de blog : Bain dérivatif avec bouteille d'eau.

Bain dérivatif avec bouteille d’eau : toute la vérité.

Voici dessous une vidéo de Margaux de Trogoff

Dans cette vidéo, elle vous montre exactement comment préparer votre matériel pour la nuit, alors suivez tous ses conseils.

Merci à toi Margaux !!!

Voici le lien de sa chaîne Youtube : https://www.youtube.com/@margauxdetrogoff4465/featured

N’hésitez pas à aller la soutenir dans son travail avec des likes!

Bain dérivatif avec bouteille d’eau, la méthode exacte.

Lien rémunéré par AMAZON

Pratiquer le bain dérivatif avec une bouteille d’eau, consiste à prendre une petite bouteille d’eau que vous aurez préalablement mise à congeler, puis à l’envelopper d’un tissu et de placer cette flacon au niveau de votre entre jambe au contact de votre périnée.

C’est une excellente idée pour commencer à pratiquer le bain dérivatif!

Dans cet article, je vais vous donner la méthode exacte et les meilleures astuces pour réussir votre projet.

Alors lisez bien tout ce qui suit.

Toutefois, vous constaterez que la méthode de la flacon d’eau n’est pas toujours la meilleure.

Effectivement si vous souhaitez pratiquer le Bain Dérivatif avec une bouteille d’eau à votre bureau cela va être très compliqué.

Voilà pourquoi, nous vous conseillons de vous intéresser à la méthode avec une poche de froid.

Nous avons réalisé un guide comparatif qui va vous aider à choisir votre matériel afin de pouvoir réussir et intégrer le bain dérivatif à votre routine quotidienne.

Bonne lecture Pascale & Alexis .

1) Bain dérivatif avec bouteille d’eau, la méthode exacte.

a) Le matériel nécessaire. 

Commencez par un petit récipient d’eau d’environ 50 cl, idéalement du type Coca, que vous aurez placé au congélateur pour que l’eau qu’elle contient gèle. 

Cette eau glacée jouera un rôle primordial pour le rafraîchissement de la zone du périnée et aidera à éliminer les déchets de notre corps. 

Pour maximiser les effets de cette méthode ancestrale, popularisée par France Guillain, et assurer une bonne diffusion de la fraîcheur, entourez votre flacon d’eau gelée avec des serviettes en microfibre. 

Ces dernières, grâce à leur capacité d’absorption, diffuseront la fraîcheur de manière homogène. 

Pensez aussi à des élastiques à cheveux pour maintenir le tout en place. 

Ces élastiques peuvent être remplacés par des bandes ou des attaches, tant qu’ils permettent de maintenir le dispositif.

Voilà, vous avez tout en main pour une séance de bain dérivatif réussie ! 

Mais souvenez-vous, comme toute pratique naturopathique, il est toujours préférable de consulter un naturopathe ou un spécialiste avant de se lancer.

Ce conseil est valable surtout si vous avez des conditions particulières ou des contre-indications qui peuvent vous mettre en danger

Et surtout, écoutez votre corps. 

Si quelque chose ne semble pas bien, arrêtez-vous et cherchez des alternatives plus adaptées.

C’est aussi simple que ça.

Pack Yokool complet jour et nuit

3 Poches + 3 housses + 1 Yokool Nuit + housse. Idéal pour pratiquer le Bain Dérivatif sans interruption.

Pack Yokool 2 poches de gel + 1 housse‌

Profitez de deux poches de bain dérivatif et d’une housse de protection pour débuter le bain dérivatif.

Pack Yokool 1 poche de gel Nuit + 1 Housse

Si vous envisagez de pratiquer le bain dérivatif la nuit, optez pour cette poche spécialement conçue.

Pack Yokool 1 poche de Gel + 1 housse‌

Tester le Bain Dérivatif avec cette poche et cette housse, idéal pour commencer votre soin.

Pack Yokool 1 poche de gel YOKOOL Ucansit

Cette poche de gel YOKOOL UcanSit se pose sur un siège et permet de s’asseoir dessus, tout habillé.

Le livre « Le Bain dérivatif » de France Guillain 

Pour aller plus loin dans la pratique du Bain Dérivatif l’idéal est de commencer par lire le livre de France Guillain.

b) Étapes détaillées de la mise en place.

Il suffit de superposer les serviettes, de centrer le récipient d’eau au milieu, puis d’enrouler les serviettes autour. 

Les élastiques maintiennent le tout pour éviter que cela ne se déplace durant la nuit.

Puis installez-vous confortablement dans votre lit et maintenez votre matériel entre vos cuisses et veillez à ce qu’elle soit bien au contacte du périné.

A ce propos, la façon de faire est la même chez les hommes que chez les femmes.

Prenez bien le temps de positionner le tout et profitez de la douce fraîcheur.

c) Le « test de la paupière » pour vérifier la température.

Pour ceux qui pratiquent régulièrement, vous êtes sans doute familiers avec l’importance de la température de l’eau ou du gel utilisé. 

France Guillain, cette pionnière des bains dérivatifs, nous a d’ailleurs offert un truc simple pour vérifier si le froid est à la bonne intensité : le « test de la paupière »

Oui, c’est aussi simple que cela en a l’air ! 

Si lors de ce test, le contact semble trop froid pour la paupière, cela peut signifier qu’il est temps d’ajouter quelques couches de serviettes en microfibre pour équilibrer la fraîcheur.

L’idée est de ne jamais se sentir inconfortable. 

Vous savez, le froid doit stimuler sans être douloureux. 

On cherche à ressentir une fraîcheur douce et agréable, un peu comme une brise d’été sur la peau. 

N’hésitez pas à ajuster selon vos ressentis pour profiter pleinement des bienfaits de cette pratique. 

Et n’oubliez pas, la clé c’est l’équilibre entre fraîcheur et confort. 

Voilà, c’était notre petite astuce, nous espérons qu’elle vous sera utile. 

Venez discuter du bain dérivatif avec Pascale notre naturopathe certifiée et experte du sujet.

Complétez simplement le formulaire ci-dessous et une réponse rapide vous sera retournée.

Votre prénom
Votre adresse e-mail
Votre message
Le formulaire a bien été envoyé !
Une erreur s’est produite lors de l’envoi du formulaire. Veuillez vérifier à nouveau tous les champs du formulaire.

2) Qu’est-ce que le bain dérivatif avec une bouteille d’eau?

a) Présentation de cette méthode innovante et écologique.

Une technique à la fois innovante et respectueuse de l’environnement. 

Vous êtes probablement nombreux à avoir entendu parler des bienfaits des bains dérivatifs, cette méthode ancestrale qui vise à stimuler le métabolisme et la circulation sanguine tout en favorisant l’élimination des toxines. 

Avec quelques éléments simples que vous avez probablement déjà chez vous, comme un petit récipient d’eau congelée, quelques serviettes microfibres et des élastiques à cheveux, vous pouvez bénéficier des mêmes bienfaits, tout en faisant des économies. 

Cette méthode a l’avantage d’utiliser des ressources courantes, et est particulièrement adaptée pour la nuit

La fraîcheur apportée par le récipient aide non seulement à refroidir le périnée, mais stimule aussi le système digestif, contribuant ainsi à une meilleure élimination des déchets et à une digestion optimale.

L’astuce est simple : il suffit d’enrouler le flacon dans les serviettes microfibres, de maintenir le tout avec les élastiques, et de placer cette « pochette » entre les jambes pour bénéficier de ses bienfaits tout au long de la nuit. 

C’est une solution écologique, économique et facilement accessible pour tous ceux qui souhaitent améliorer leur santé intestinale, soulager certains maux et optimiser leur digestion. 

En été, cette fraîcheur nocturne sera plus que bienvenue !

Et donc !

Que vous soyez déjà un adepte des bains dérivatifs ou un novice curieux, nous vous encourageons vivement à essayer cette méthode maison. 

Et comme le disait France Guillain, une pionnière en la matière, la pratique du bain dérivatif est un véritable cadeau que l’on s’offre à soi-même. 

Alors, prêt à plonger dans cette aventure rafraîchissante et bienfaitrice pour le corps !

La poche BIVEA idéal pour pratiquer confortablement votre bain dérivatif

Attention ce stock est limité, cliquez vite pour voir le produit

VOIR LE PRIX MAINTENANT

Lien rémunéré par Amazon

b) Pourquoi choisir la méthode avec une bouteille d’eau? 

Si vous avez déjà plongé dans l’univers des bains dérivatifs, vous savez à quel point cette pratique ancestrale peut être bénéfique pour notre santé, en favorisant notamment l’élimination des toxines et en stimulant la circulation sanguine. 

La forme incurvée de certaines bouteilles s’adapte parfaitement aux formes du corps, notamment au niveau du périnée, permettant ainsi une application efficace et confortable. 

3) Bain dérivatif avec bouteille d’eau, quel est le type de récipient à utiliser?

a) Description des caractéristiques idéales du récipient.

Une forme légèrement incurvée est recommandée pour mieux épouser les courbes du corps.

4) Combien de temps le récipient reste-t-il frais?

a) Durée d’efficacité du flacon d’eau congelée.

Et ici, nous en venons à la question clé : combien de temps cette préparation reste-t-elle fraîche? 

Eh bien, grâce à cette méthode ingénieuse, vous pouvez vous attendre à ce que la fraîcheur dure toute la nuit, soit environ 7 heures. 

Bien sûr, tout dépend de votre environnement et de la température ambiante, mais si vous ressentez trop de fraîcheur, n’hésitez pas à ajouter plus de serviettes en microfibre. 

Et si à l’inverse, si la température du bain est trop faible, retirez tout simple une ou deux épaisseurs.

Rappelez-vous toujours de faire le « test de la paupière » mentionné par France dans son livre : si en plaçant la préparation sur votre paupière, ça brûle, c’est qu’il y a trop de froid.

C’est une pratique qui peut sembler un peu étrange au premier abord, mais les bienfaits sont nombreux. 

Entre la stimulation de la digestion, l’aide à l’élimination des déchets, et le soulagement de divers maux, c’est une méthode qui vaut la peine d’être explorée. 

Réussissez votre bain dérivatif avec cette poche de froid ergonomique

VOIR LE PRIX MAINTENANT

Lien rémunéré par Amazon

5) Comparatif entre une bouteille et une poche Yokool.

Avantages et inconvénients de chaque méthode.

D’un côté !

Utiliser une bouteille d’eau congelée comme celle présentée dans la vidéo, en la combinant avec des quarts en microfibre, est une astuce économique pour réaliser un bain dérivatif. 

La forme légèrement incurvée de la bouteille se marie bien avec les formes du corps, permettant une application douce et agréable. 

Les élastiques à cheveux, quant à eux, maintiennent les microfibre en place pour éviter qu’ils ne se déplacent pendant la nuit. 

C’est une technique simple qui dure environ 7 heures, couvrant ainsi toute la nuit. 

La méthode nécessite d’ajuster le nombre de serviettes en microfibre selon le ressenti de la fraîcheur : si c’est trop froid, ajoutez des couches; si ce n’est pas assez froid, retirez-en.

De l’autre côté !

Il y a la poche Yokool, spécifiquement conçue pour les bains dérivatifs. 

Bien qu’elle puisse représenter un investissement initial plus conséquent par rapport à la méthode de la bouteille, elle offre probablement une application plus ciblée et pratique pour ceux qui recherchent une solution plus élaborée. 

Cette poche pourrait s’avérer particulièrement utile pour les bains dérivatifs en journée, mentionnés dans la vidéo.

Que vous optiez pour la bouteille d’eau congelée ou la poche Yokool, il est essentiel de s’assurer que la température est juste pour éviter tout inconfort. 

Le « test de la paupière », comme le mentionne France Guillain dans son livre, est une astuce pour vérifier cela : si ça brûle, c’est que c’est trop froid, et il faudra alors rajouter des épaisseurs.

En fin de compte, la clé est de choisir une méthode qui convient à votre budget, à votre confort et à vos besoins. Mais, quel que soit votre choix, les bienfaits des bains dérivatifs, tels que la stimulation de la digestion, l’élimination des toxines et le soulagement de divers maux, sont indéniables.

6) Bain dérivatif avec bouteille d’eau, les bienfaits ressentis lors de l’utilisation nocturne.

La sensation de bien-être avant le coucher.

La nuit, notre corps se met en mode « réparation », travaillant dur pour régénérer les cellules et améliorer la digestion. 

En utilisant cette méthode, on accentue ce processus naturel. 

La sensation de fraîcheur apportée par le bain dérivatif est idéale pour préparer le corps à un sommeil profond et réparateur. 

D’ailleurs, le refroidissement du corps avant de dormir est une technique reconnue pour améliorer la qualité du sommeil.

Pour ceux qui sont novices en matière de bains dérivatifs, sachez que l’important est d’écouter son corps. 

En fin de compte, cette méthode, en plus d’être économique, est une véritable bouffée d’air frais (littéralement!) pour le corps. 

Une expérience qui, une fois essayée, devient vite une habitude de coucher incontournable pour beaucoup. 

Alors, prêts à tenter l’expérience?

Pack Yokool complet jour et nuit

3 Poches + 3 housses + 1 Yokool Nuit + housse. Idéal pour pratiquer le Bain Dérivatif sans interruption.

Pack Yokool 2 poches de gel + 1 housse‌

Profitez de deux poches de bain dérivatif et d’une housse de protection pour débuter le bain dérivatif.

Pack Yokool 1 poche de gel Nuit + 1 Housse

Si vous envisagez de pratiquer le bain dérivatif la nuit, optez pour cette poche spécialement conçue.

Pack Yokool 1 poche de Gel + 1 housse‌

Tester le Bain Dérivatif avec cette poche et cette housse, idéal pour commencer votre soin.

Pack Yokool 1 poche de gel YOKOOL Ucansit

Cette poche de gel YOKOOL UcanSit se pose sur un siège et permet de s’asseoir dessus, tout habillé.

Le livre « Le Bain dérivatif » de France Guillain 

Pour aller plus loin dans la pratique du Bain Dérivatif l’idéal est de commencer par lire le livre de France Guillain.

7) Conclusion.

Pour ceux qui n’ont jamais essayé le bain dérivatif, il est conseillé de commencer par la nuit pour une introduction en douceur à cette pratique.

En conclusion, le bain dérivatif avec une bouteille d’eau est une méthode simple, économique et efficace pour profiter des bienfaits du froid. 

Que vous soyez novice ou expert, cette méthode est accessible à tous et offre une alternative intéressante aux méthodes plus traditionnelles.

8) La parole est à vous.

Chers lecteurs, après avoir parcouru cet article, nous sommes impatients de connaître votre avis. 

Qu’avez-vous pensé de son contenu ? 

Votre expérience avec le bain dérivatif est-elle similaire ou différente ? 

Peut-être avez-vous des astuces ou des méthodes spécifiques pour l’utiliser au quotidien ? 

Partagez vos témoignages, vos ressentis, et vos conseils avec notre communauté. 

Vos retours enrichissent nos discussions et permettent à tous d’apprendre et de s’inspirer mutuellement. 

Au plaisir de vous lire et merci pour votre participation active.

Cordialement,

Pascale & Alexis.

8) Foire aux questions.

Voici ci-dessous 10 questions que vous pourriez vous poser sur le bain dérivatif.

1) Pourquoi refroidir le périnée ?

Refroidir le périnée grâce au bain dérivatif est une pratique ancestrale visant à stimuler la circulation sanguine et lymphatique, tout en aidant à éliminer les toxines de l’organisme. 

Cette zone, située entre l’anus et les organes génitaux, est un point stratégique de l’anatomie humaine car elle joue un rôle clé dans la régulation de la température corporelle. En refroidissant cette zone, on favorise l’élimination des graisses brunes et la mobilisation des déchets, ce qui peut aider à soulager divers maux, améliorer la digestion et même favoriser la perte de poids.

2) Quel moment idéal pour faire les bains dérivatifs ?

Le moment idéal pour pratiquer les bains dérivatifs dépend des préférences individuelles. 

Certains optent pour le faire la nuit, comme le montre la technique avec la bouteille d’eau congelée. 

Pour d’autres, le faire en journée peut être plus pratique. 

Il est cependant recommandé de le faire à un moment où vous vous sentez détendu pour bénéficier pleinement de ses bienfaits.

3) Quelle poche pour bain dérivatif ?

Il existe des poches spécifiques pour le bain dérivatif, souvent appelées « poches gel », comme celle de la marque Yokool. 

Ces poches sont conçues pour maintenir la fraîcheur pendant une durée prolongée. 

Elles sont pratiques, réutilisables et adaptées à la forme du corps.

4) Comment mettre de la glace sur le périnée ?

Mettre de la glace sur le périnée nécessite quelques précautions pour garantir une application douce et éviter les brûlures dues au froid. 

Il est recommandé d’utiliser une poche de gel ou une bouteille d’eau congelée enveloppée dans des serviettes en microfibre. 

Cette méthode, expliquée dans la vidéo, permet une application homogène de la fraîcheur.

5) Est-ce que le bain dérivatif fatigue ?

Au contraire, le bain dérivatif peut aider à améliorer la vitalité en stimulant la circulation sanguine et en éliminant les toxines. 

Cependant, comme toute pratique, il est possible de ressentir une légère fatigue au début due à la mobilisation des déchets.

6) Est-ce que les bains dérivatifs font maigrir ?

Les bains dérivatifs peuvent soutenir la perte de poids en favorisant l’élimination des graisses brunes et en améliorant la digestion. 

Cependant, ils doivent être combinés à une alimentation saine et une activité physique régulière pour des résultats optimaux.

7) Quels sont les effets du bain dérivatif ?

Le bain dérivatif offre plusieurs bienfaits : il stimule la circulation sanguine, aide à l’élimination des toxines, améliore la digestion, soulage certains maux (comme la constipation ou les maux de tête) et peut favoriser la perte de poids. 

Les effets au bout de combien de temps, cela va dépendre de votre fréquence de pratique et de votre assiduité.

Il apporte également une sensation de fraîcheur et de bien-être.

8) Comment appliquer une poche de froid ?

Pour appliquer une poche de froid, il est recommandé d’utiliser une poche gel spécifiquement conçue pour le bain dérivatif. 

Il faut ensuite l’envelopper dans une serviette en microfibre ou un autre tissu doux pour assurer une application agréable sur la peau.

9) Comment laver les poches Yokool ?

Les poches Yokool, conçues pour le bain dérivatif, doivent être lavées à la main avec de l’eau tiède et un savon doux. 

Il est important de les sécher correctement avant de les remettre au congélateur ou de les réutiliser.

10) Où trouver des bains dérivatifs ?

Les accessoires pour bains dérivatifs, comme les poches gel Yokool, peuvent être trouvés en ligne sur des sites tels qu’Amazon ou directement sur les sites des marques spécialisées. 

Les livres sur la méthode, comme ceux écrits par France Guillain, sont également une excellente ressource pour en savoir plus et sont disponibles dans la plupart des librairies et en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut