fbpx
Image qui illustre l’article de blog : Le bain dérivatif, c'est quoi ?

Le bain dérivatif, c’est quoi : toutes les réponses ici.

Le bain dérivatif est une méthode de bien-être de plus en plus populaire, mais qu’en sait-on réellement ?

Vous vous posez sans doute la question « bain dérivatif, c’est quoi ? », et nous sommes là pour y répondre !

Dans cet article, nous vous offrirons un aperçu complet de cette pratique intrigante, de ses origines à ses bienfaits.

Alors, attachez vos ceintures et préparez-vous à découvrir le monde fascinant du bain dérivatif.

Lien rémunéré par AMAZON

1) Origines du bain dérivatif.

Pour comprendre le concept du bain dérivatif, il est essentiel de connaître son histoire et ses origines.

La pratique remonte à l’époque de nos ancêtres qui utilisaient l’eau pour se soigner et se détendre.

Cependant, le terme « bain dérivatif » tel que nous le connaissons fait référence à la méthode moderne popularisée par France Guillain, auteure et conférencière française spécialisée dans la santé naturelle.

Elle a mis au point une approche simple et efficace utilisant l’eau froide sur des zones spécifiques du corps, notamment autour du périnée, pour favoriser la santé et le bien-être.

2) Qu’est-ce que le bain dérivatif ?

Maintenant que nous avons brièvement évoqué les origines du bain dérivatif, intéressons-nous davantage à la méthode elle-même.

Le bain dérivatif serait basé sur la thermorégulation du corps, c’est-à-dire sa capacité à maintenir une température interne stable.

En conséquence, permet-il de se nettoyer des toxines stockées par le biais d’une action spécifique entre l’eau froide et plusieurs structures organiques qui président au réchauffement corporel :

  1. Le périnée.
  2. Les graisses brunes.
  3. La circulation sanguine.

En appliquant du froid sur ces zones-clés, le bain dérivatif aide à activer ces mécanismes naturels de régulation et détoxication.

3) Comment pratiquer le bain dérivatif ?

Il existe différentes méthodes pour pratiquer le bain dérivatif, mais toutes ont pour objectif commun de rafraîchir et stimuler la partie basse du corps, notamment autour du périnée.

Voici quelques techniques que vous pouvez essayer :

a) Méthode traditionnelle avec une bassine d’eau froide.

Remplissez une bassine avec de l’eau froide (pas glacée !) et asseyez-vous dedans, en prenant soin de bien immerger les parties intimes.

Restez dans cette position pendant environ 10 minutes, puis séchez-vous avec une serviette douce sans frotter.

b) La méthode avec un gant de toilette ou une douche.

Une alternative à la méthode traditionnelle consiste à utiliser un gant de toilette humide et froid, que vous passerez délicatement sur votre zone intime, en insistant sur le périnée.

Vous pouvez également réaliser cette pratique sous une douche froide en dirigeant le jet d’eau vers la même région.

c) La méthode moderne.

Cette méthode consiste a pratiquer le bain dérivatif avec des poches de froid comme celle fabriquer par Yokool.

4) Quels sont les bienfaits du bain dérivatif ?

Le bain dérivatif présente de nombreux bienfaits pour la santé globale de l’organisme :

  • Amélioration de la circulation sanguine : l’application d’eau froide sur les parties intimes favorise la vasodilatation, ce qui améliore la circulation sanguine et l’oxygénation des tissus.
  • Stimulation du système lymphatique : le bain dérivatif aide à activer le système lymphatique, responsable de l’élimination des toxines et de la régulation du système immunitaire.
  • Régulation de la température corporelle : Le fait de rafraîchir la partie basse du corps par l’eau froide permet au corps de mieux réguler sa température interne, ce qui peut être bénéfique en cas de coup de chaleur ou de transpirations excessives.
  • Détente et relaxation : le simple fait de prendre un moment pour soi et de consacrer du temps à sa propre santé peut avoir un effet apaisant sur l’esprit et le corps en diminuant le stress, les tensions musculaires et émotionnelles.
  • D’autres bienfaits spécifiques : divers témoignages ont relaté divers autres bénéfices du bain dérivatif comme l’amélioration du sommeil, de la digestion, des douleurs menstruelles ou encore une réduction de la cellulite.

4) Bain dérivatif et contre-indications : à qui s’adresse cette méthode ?

Le bain dérivatif est généralement considéré comme sans danger pour la plupart des personnes.

Cependant, il convient de prendre certaines précautions pour éviter d’éventuels effets indésirables :

  • Si vous souffrez de troubles de la circulation sanguine, consultez votre médecin avant de pratiquer le bain dérivatif afin d’éviter toute complication.
  • Les femmes enceintes ou allaitantes devraient également demander conseil à leur professionnel de santé avant de commencer cette pratique.
  • Évitez de pratiquer le bain dérivatif si vous êtes frileux(e) ou avez des problèmes rénaux.
  • Si vous souffrez de plaies, d’infections ou de problèmes cutanés dans la région du pubis ou du périnée, attendez la guérison complète avant de réaliser un bain dérivatif.

Maintenant que vous connaissez les bases du bain dérivatif, pourquoi ne pas l’essayer pour bénéficier de ses nombreux bienfaits ?

Cette pratique simple et naturelle pourrait devenir un allié précieux pour votre santé et votre bien-être au quotidien.

Pack Yokool complet jour et nuit

3 Poches + 3 housses + 1 Yokool Nuit + housse. Idéal pour pratiquer le Bain Dérivatif sans interruption.

Pack Yokool 2 poches de gel + 1 housse‌

Profitez de deux poches de bain dérivatif et d’une housse de protection pour débuter le bain dérivatif.

Pack Yokool 1 poche de gel Nuit + 1 Housse

Si vous envisagez de pratiquer le bain dérivatif la nuit, optez pour cette poche spécialement conçue.

Pack Yokool 1 poche de Gel + 1 housse‌

Tester le Bain Dérivatif avec cette poche et cette housse, idéal pour commencer votre soin.

Pack Yokool 1 poche de gel YOKOOL Ucansit

Cette poche de gel YOKOOL UcanSit se pose sur un siège et permet de s’asseoir dessus, tout habillé.

Le livre « Le Bain dérivatif » de France Guillain 

Pour aller plus loin dans la pratique du Bain Dérivatif l’idéal est de commencer par lire le livre de France Guillain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut