fbpx
image qui illustre l'article de blog : Bain dérivatif grossesse

Bain dérivatif grossesse : ce que vous devez savoir.

La grossesse est une période de bouleversements pour le corps d’une femme, impliquant souvent des désagréments et inconforts tels que les jambes lourdes, la constipation ou encore la fatigue

Le bain dérivatif, une pratique ancestrale remise à jour par France Guillain, peut alors s’avérer être un précieux allié pour les femmes enceintes souhaitant prendre soin de leur corps durant cette période si particulière. 

Toutefois, il est essentiel de bien s’informer sur cette méthode avant de la pratiquer. 

Cet article vous propose de découvrir en détail les bienfaits du bain dérivatif lors de la grossesse ainsi que ses contre-indications.

Lien rémunéré par AMAZON

1) Qu’est-ce que le bain dérivatif ?

Le bain dérivatif est une méthode simple et naturelle destinée à favoriser le bien-être et la santé de l’organisme en activant certaines fonctions biologiques (Les 18 fonctions du corps). 

Il consiste en réalité à appliquer de l’eau froide sur la zone périnéale, autrement dit entre les parties génitales et l’anus. 

Ce geste, qui peut être réalisé à l’aide d’une poche de froid, stimule le trajet du fascia situé juste sous la peau et booste ainsi la circulation de la lymphe. 

Le but est donc de provoquer un « court-circuit » dans le système lymphatique afin d’éliminer plus efficacement les déchets et toxines de l’organisme.

2) Les bienfaits du bain dérivatif durant la grossesse.

Durant la grossesse, le corps de la femme traverse plusieurs changements qui peuvent parfois entraîner des petits désagréments – voire parfois pour certaines, une sensation d’inconfort et de mal-être. 

Le bain dérivatif peut alors présenter divers avantages pour aider les femmes enceintes à mieux vivre cette période :

  • 1️⃣ Stimulation du périnée : grâce à l’application d’eau froide sur cette zone, le bain dérivatif permet de renforcer et de préparer le périnée (muscles situés entre le vagin et le rectum) en vue de l’accouchement.
  • 2️⃣ Lutte contre la constipation : fréquente lors de la grossesse, la constipation est un trouble digestif pouvant être soulagé par le bain dérivatif grâce à son action mécanique sur le transit intestinal.
  • 3️⃣ Soulagement des jambes lourdes : le bain dérivatif améliore le retour veineux et lymphatique, ce qui aide à réduire la sensation de lourdeur au niveau des jambes et participe ainsi à la prévention des varices.
  • 4️⃣ Diminution du stress : la pratique du bain dérivatif favorise la détente et la relaxation, contribuant ainsi à réduire le stress et les tensions accumulées durant la grossesse.

3) Précautions et contre-indications en cas de grossesse.

Bien que les bains dérivatifs présentent plusieurs bénéfices pour le corps d’une femme enceinte, certaines précautions doivent être prises :

  • 1️⃣ Toujours consulter son médecin ou sa sage-femme avant : comme pour toute nouvelle pratique durant la grossesse, il convient de demander l’avis de son professionnel de santé pour vérifier s’il n’y existe pas de contre-indications spécifiques à votre situation.
  • 2️⃣ Ne pas pratiquer le bain dérivatif en cas d’infection urogénitale : si vous souffrez d’une cystite, d’une vaginite ou autre infection dans cette région, il est important d’attendre la guérison avant de réaliser un bain dérivatif.
  • 3️⃣ Éviter les bains prolongés et trop fréquents : au-delà de 15 minutes par jour, l’exposition prolongée au froid peut engendrer une hypothermie locale et nuire au bien-être de la femme enceinte.

4) Quel moment idéal pour faire les bains dérivatifs ?

1. Le choix du moment : l’idéal pour réaliser un bain dérivatif est de choisir un moment où vous êtes détendue et calme. 

Il est préférable de le faire lorsque vous ne ressentez pas de fatigue excessive ni de stress. 

Le matin peut être un moment opportun, pour commencer la journée avec fraîcheur et vitalité.

2. La fréquence et la durée : Optez pour une pratique modérée : un bain dérivatif de courte durée (pas plus de 15 minutes) est suffisant. 

Évitez les séances prolongées pour prévenir le risque d’hypothermie locale.

3. Les moments à éviter : N’effectuez pas de bain dérivatif en cas d’infection urogénitale ou de troubles dans la région pelvienne. 

Consultez toujours votre médecin ou sage-femme avant de débuter cette pratique.

4. Après l’accouchement : Post-accouchement, le bain dérivatif peut être bénéfique pour la récupération périnéale

Toutefois, attendez le feu vert de votre professionnel de santé avant de reprendre cette pratique.

5. Confort et Sécurité : Assurez-vous d’être dans un environnement confortable et sécurisé pour réaliser votre bain dérivatif

5) Pourquoi refroidir le périnée ?

1. Stimulation du Système Lymphatique : Refroidir le périnée à l’aide de bains dérivatifs ou de poches de gel contribue à stimuler le système lymphatique

Cette zone, riche en fascias et vaisseaux sanguins, réagit à la fraîcheur, favorisant ainsi la circulation sanguine et lymphatique.

2. Élimination des Toxines : L’application d’eau froide sur le périnée aide à éliminer les toxines

En activant le transit lymphatique et intestinal, cette pratique facilite l’évacuation des déchets et améliore la digestion.

3. Soulagement des Inconforts Physiques : Refroidir le périnée peut soulager divers maux

Cela inclut la constipation, les démangeaisons, les douleurs menstruelles, et même certaines formes d’inflammations comme les hémorroïdes.

4. Bien-être Général : Le froid appliqué au niveau périnéal procure une sensation de fraîcheur et de bien-être, contribuant à un meilleur équilibre hormonal et à la réduction du stress.

5. Préparation et Récupération Périnéale : Pour les femmes enceintes, refroidir le périnée aide à préparer les muscles pour l’accouchement et à récupérer post-partum. 

C’est un remède doux pour renforcer cette zone importante.

6) Est-ce que les bains dérivatifs font maigrir ?

1. Impact sur le Métabolisme

Les bains dérivatifs peuvent influencer le métabolisme. En stimulant la circulation sanguine et lymphatique, ils aident à éliminer les toxines. Cette élimination pourrait contribuer à un meilleur fonctionnement métabolique.

2. Effet sur la Digestion

La pratique régulière peut améliorer la digestion. Elle soulage la constipation, un facteur souvent lié à une sensation de gonflement et de prise de poids.

3. Réduction de la Rétention d’Eau

Les bains dérivatifs peuvent aider à réduire la rétention d’eau. Ce phénomène est associé à une diminution du gonflement et, potentiellement, à une perte de poids apparente.

4. Bienfaits Complémentaires

Bien que les bains dérivatifs puissent soutenir le bien-être général, ils ne doivent pas être considérés comme une solution miracle pour maigrir. Une alimentation équilibrée et une activité physique régulière restent les piliers d’une perte de poids saine.

5. Conseil

Pour toute question relative à la perte de poids, il est recommandé de consulter un professionnel de santé. Les bains dérivatifs peuvent être un complément utile, mais ne doivent pas remplacer les conseils médicaux personnalisés.

7) Conclusion.

Le bain dérivatif peut représenter une aide précieuse pour soulager les petits maux de la grossesse et contribuer au bien-être général de la femme enceinte

Toutefois, il est indispensable de bien se renseigner auprès de son médecin ou sa sage-femme avant de pratiquer cette méthode afin d’éviter tout risque pour vous-même ou votre bébé. Prenez soin de vous !

Pack Yokool complet jour et nuit

3 Poches + 3 housses + 1 Yokool Nuit + housse. Idéal pour pratiquer le Bain Dérivatif sans interruption.

Pack Yokool 2 poches de gel + 1 housse‌

Profitez de deux poches de bain dérivatif et d’une housse de protection pour débuter le bain dérivatif.

Pack Yokool 1 poche de gel Nuit + 1 Housse

Si vous envisagez de pratiquer le bain dérivatif la nuit, optez pour cette poche spécialement conçue.

Pack Yokool 1 poche de Gel + 1 housse‌

Tester le Bain Dérivatif avec cette poche et cette housse, idéal pour commencer votre soin.

Pack Yokool 1 poche de gel YOKOOL Ucansit

Cette poche de gel YOKOOL UcanSit se pose sur un siège et permet de s’asseoir dessus, tout habillé.

Le livre « Le Bain dérivatif » de France Guillain 

Pour aller plus loin dans la pratique du Bain Dérivatif l’idéal est de commencer par lire le livre de France Guillain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut