fbpx
Image qui illustre l’article de blog : bain dérivatif graisse abdominale

Bain dérivatif graisse abdominale : tout savoir.

Le bain dérivatif, aussi connu sous l’appellation de « cure hydrothérapique », est une méthode naturelle qui vise à éliminer les toxines et à améliorer la circulation sanguine et lymphatique.

Dans cet article, nous allons examiner comment cette pratique pourrait aider à réduire la graisse abdominale et à combattre efficacement la cellulite.

Lien rémunéré par AMAZON

Qu’est-ce que le bain dérivatif ?

Le bain dérivatif est une technique qui consiste à immerger une partie du corps dans de l’eau froide (en général les pieds, les mains ou les cuisses) pendant 15 à 45 minutes par jour.

L’objectif principal de cette méthode est de favoriser le retour veineux et de stimuler la circulation lymphatique, afin d’évacuer au mieux les déchets métaboliques que peuvent représenter les cellules graisseuses indésirables.

L’importance de la circulation lymphatique pour éliminer les graisses

La lymphe est un liquide biologique qui circule au sein de notre organisme au travers des vaisseaux lymphatiques, dont le rôle principal est de drainer les excès d’eau, de protéines et de débris cellulaires libérés par nos cellules au cours de leur fonctionnement normal.

Sa composition varie en fonction des substances qu’elle transporte et des régions anatomiques qu’elle parcourt.

En effet, certaines zones du corps sont plus propices à l’accumulation des toxines et des graisses, comme la région abdominale.

Lorsque la circulation lymphatique est ralentie ou entravée, les déchets métaboliques s’accumulent et peuvent entraîner l’apparition de divers problèmes de santé, tels que le surpoids, la fatigue chronique ou encore la cellulite.

Le bain dérivatif agit donc comme un véritable stimulant pour notre système lymphatique, permettant ainsi d’éviter ce genre de désagréments.

Le kit Yokool jour et nuit idéal pour pratiquer votre bain dérivatif sans interruption

VOIR LE PRIX MAINTENANT

Lien rémunéré par Amazon

Les effets du bain dérivatif sur la graisse abdominale

Même si aucune étude scientifique n’a encore prouvé à 100% l’efficacité des bains dérivatifs dans la lutte contre les graisse abdominale, il semblerait qu’ils puissent contribuer à améliorer la répartition des graisses au sein de notre organisme et par conséquent, à favoriser leur élimination.

Voici quelques pistes qui expliquent cette action bénéfique :

  • Stimulation de la thermogenèse : En plongeant ses jambes dans de l’eau froide, on provoque une légère diminution de la température corporelle, incitant ainsi le corps à puiser dans ses réserves énergétiques (notamment les graisses) pour maintenir sa température constante.
  • Favorisation de l’élimination des toxines : Lorsque la circulation lymphatique fonctionne correctement, elle permet l’évacuation des toxines contenues dans les cellules graisseuses, facilitant ainsi leur élimination et limitant la formation de nouvelles cellules adipocytaires.
  • Détente musculaire : Le froid possède des vertus antalgiques et anti-inflammatoires qui permettent notamment de soulager les douleurs musculo-squelettiques et d’exercer une action décontracturante. Ceci peut contribuer indirectement à réduire l’accumulation de graisses, en favorisant une meilleure irrigation sanguine.

Le bain dérivatif comme complément pour combattre la cellulite

La cellulite est généralement le résultat d’une mauvaise circulation lymphatique et/ou sanguine, associée à une accumulation localisée de graisses et de toxines.

Les bains dérivatifs peuvent donc aider à combattre la cellulite en optimisant le drainage et en accélérant l’élimination des substances indésirables.

Néanmoins, il est important de noter que les bains dérivatifs doivent être considérés comme un complément à un programme anti-cellulite complet, incluant une alimentation saine et équilibrée, une pratique régulière d’exercices physiques (notamment ceux renforçant la tonicité des muscles fessiers et des cuisses), ainsi qu’un travail ciblé sur l’amélioration de la qualité de la peau (massage, application decrèmes spécifiques…).

Conseils pratiques pour réaliser un bain dérivatif efficace

Si vous souhaitez expérimenter le bain dérivatif pour réduire la graisse abdominale ou aider à combattre la cellulite, voici quelques conseils simples à suivre :

  1. Commencez par vous informer en profondeur : lisez attentivement l’ensemble du contenu du site et procurez-vous le livre recommandé « Le bain dérivatif ». Ces ressources vous fourniront les connaissances nécessaires pour débuter efficacement.
  2. Achetez votre kit 36.6 dans un magasin spécialisé en produits bio comme Naturalia, sur le site Yokool ou via Amazon.
  3. Après avoir obtenu votre kit, préparez vos séances en plaçant les poches de gel dans votre congélateur.
  4. Exercez-vous à positionner correctement la poche de gel sur votre sous-vêtement en utilisant la housse protectrice, une opération rapide et simple.
  5. Après utilisation, nettoyez les poches de gel avec un produit doux et rangez-les de nouveau au congélateur.

Il est essentiel de préciser que les résultats obtenus grâce au bain dérivatif peuvent varier d’une personne à l’autre, en raison de nombreux facteurs tels que l’âge, la qualité de la peau, la morphologie, le mode de vie, les habitudes alimentaires…

Toutefois, les effets ressentis sur la circulation et l’élimination des toxines sont généralement notables dès les premières séances, et cet élixir de jouvence délivre un sentiment de bien-être profond qui ravira les adeptes du « slow living » et des soins naturels.

Pack Yokool complet jour et nuit

3 Poches + 3 housses + 1 Yokool Nuit + housse. Idéal pour pratiquer le Bain Dérivatif sans interruption.

Pack Yokool 2 poches de gel + 1 housse‌

Profitez de deux poches de bain dérivatif et d’une housse de protection pour débuter le bain dérivatif.

Pack Yokool 1 poche de gel Nuit + 1 Housse

Si vous envisagez de pratiquer le bain dérivatif la nuit, optez pour cette poche spécialement conçue.

Pack Yokool 1 poche de Gel + 1 housse‌

Tester le Bain Dérivatif avec cette poche et cette housse, idéal pour commencer votre soin.

Pack Yokool 1 poche de gel YOKOOL Ucansit

Cette poche de gel YOKOOL UcanSit se pose sur un siège et permet de s’asseoir dessus, tout habillé.

Le livre « Le Bain dérivatif » de France Guillain 

Pour aller plus loin dans la pratique du Bain Dérivatif l’idéal est de commencer par lire le livre de France Guillain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut